Colère

Colère

colère 3            COLERE, BONNE OU MAUVAISE

 

Les causes de la colère sont complexes. Même les scientifiques reconnaissent ne pas bien la comprendre.

Toutefois, les professionnels de la santé mentale s’accordent pour dire que tous, nous réagissons à certains éléments déclencheurs de colère.
Un “ déclencheur de colère ” peut être quelque chose qui contrarie ou agace. Il est souvent lié à l’injustice. Il est parfois dû à une vexation, résultant par exemple d’une insulte ou d’un manque de respect, ou encore au sentiment que notre autorité ou notre réputation sont menacées.

 

Évidemment, les déclencheurs de colère varient d’une personne à l’autre. L’âge, le sexe et même la culture entrent en ligne de compte. Les réactions à ces déclencheurs varient également. Certains s’emportent rarement et surmontent rapidement un affront, tandis que d’autres prennent vite la mouche et gardent rancune des jours, des semaines, des mois…
Dans la société actuelle, les déclencheurs possibles ne manquent pas, et les gens y sont de plus en plus sensibles. Pourquoi ? Citons le manque de considération et l’égoïsme ambiants.
Or, quand des individus égocentriques n’obtiennent pas ce qu’ils veulent, c’est souvent l’explosion.

Première attitude, revoyez vos attentes .

Si vous ne pouvez pas éviter complètement les gens ou les choses susceptibles de déclencher votre colère ou celle de l’autre, vous pouvez apprendre à maîtriser vos réactions. Pour cela, vous devez revoir vos attentes.
Ceux qui ont des attentes très élevées sont davantage sujets à la colère et a la provocation envers l’autre qui se sent incapable de répondre aux attentes du premier.

Un thérapeute peut vous aidez à faire face à vos colères qui sont destructrices pour soi, sa santé, mais aussi pour l’entourage qui ne peut vivre en paix et dans la sérénité. « Un coeur calme est la santé de tout le corps ».

 

 

 

 

By | 2016-12-25T15:33:58+00:00 juin 11th, 2016|Articles|0 commentaire

About the Author:

Laisser un commentaire