Fibromyalgie et acupuncture

/Fibromyalgie et acupuncture
Fibromyalgie et acupuncture 2018-10-20T11:14:05+00:00

Treatment by acupuncture. The doctor uses needles for treatment of the patient.

Fibromyalgie et acupuncture

FIBROMYALGIE ET MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

Auteur : Zhang You Gui (Centre de la thérapie d’acupuncture-moxibustion spécifique de l’Hôpital d’acupuncture-moxibustion . (L’Acupuncture-Moxibustion de Chine)

 

Appelée également fibrosite, la fibromyalgie entraîne des raideurs et douleurs musculaires chroniques généralisées et accompagnées de troubles neuropsychiatriques tels que l’insomnie, l’anxiété, la dépression et la fatigue. Selon l’Association des rhumatismes des états-Unis, la fibromyalgie est l’une des maladies rhumatismales les plus souvent observées juste après la polyarthrite rhumatoïde et l’arthrose.

Dans le passé, en Chine, peu de recherches ont porté sur cette maladie. Depuis ces dernières années, celle-ci suscite de plus en plus de considération en clinique. à présent, les antidépresseurs tricycliques sont communément reconnus pour leur efficacité dans le traitement de cette maladie. Cependant, ils présentent quelques inconvénients : nombreux effets secondaires, taux de rechute élevé après l’interruption de la prise des médicaments. Sur 4 ans  une observation clinique a été menée auprès de 64 patients atteints de cette maladie répartis en deux groupes auxquels ont appliqua respectivement un traitement acupunctural et un traitement médicamenteux.

Voici ce qui fut observé :

1. Données générales • 12 hommes et 52 femmes âgés de 23 à 64 ans. • Durée de la maladie : entre 4 mois et 20 années.

• 34 patients sont traités par l’acupuncture et 30 par les médicaments (les patients sont bien répartis proportionnellement dans les deux groupes au niveau de l’âge et de la durée de la maladie).  Critères diagnostiques • Douleurs généralisées et raideurs dont la durée dépasse 3 mois. • Points douloureux très nets à la pression situés sur le cou, le dos, la poitrine, les lombes, les fesses et les genoux : un minimum de 11 points sur 18 déterminés (répartis symétriquement). • Signes associés : insomnie, anxiété, dépression, fatigue, céphalées, syndrome d’irritabilité des voies intestinales .

Le traitement par acupuncture est appliqué au groupe de 34 patients et un traitement par médicaments à 30 autres patients à savoir 25 mg d’amitriptyline (Amitid, Elavil) pendant 30 jours. Il s’agit d’un médicament reconnu comme l’un des plus efficaces contre la fibromyalgie. A ce jour d’autres sont aussi sur le marché.

Les statistiques sont établies à la fin du traitement et six mois après.

Psychothérapie a ces deux groupes de patients, explications, consolations et des assurances en leur disant que cette maladie n’est pas mortelle ni handicapante et qu’elle peut être en rémission voire guérie par un traitement actif.

 Critères d’efficacité et résultats :

Rémission nette (disparition complète ou quasi complète des signes et des symptômes, rétablissement du sommeil, nette amélioration de l’anxiété et de la dépression) pour 24 cas sur 34 au total en traitement par acupuncture et 20 cas sur 30 au total en traitement par médicaments. Soit une moyenne de 2 sur 3 dans les deux traitements ( pas de différence)

Amélioration des signes et des symptômes, diminution des douleurs suscitées par la palpation, amélioration du sommeil, diminution de l’anxiété et de la dépression dans 6 cas en traitement par acupuncture et 5 cas en traitement médicamenteux.

Sans efficacité ou aucune modification significative des signes et des symptômes 4 cas en traitement par acupuncture et 5 cas en traitement par médicaments . Soit plus ou moins identique dans les deux traitements. On peut constater qu’il n’y a pas de différence notable entre l’efficacité immédiate des deux traitements à court terme.

Voici le résultat de l’efficacité long terme constatée après 6 mois :

Rémission nette : 20 cas en traitement par acupuncture et 10 cas en traitement médicamenteux.  Sans efficacité : 11 cas en traitement par acupuncture et 18 cas en traitement médicamenteux.

On constate alors que l’efficacité à long terme du traitement par acupuncture est supérieure à celle du traitement médicamenteux.

Autrement dit, l’efficacité du traitement par acupuncture se prolonge plus longtemps que celle du traitement médicamenteux.

Un peu de théorie pour celui que cela intéresse :

Ces signes indiquent un blocage du Foie et une déficience de la Rate avec une dysharmonie du Qi (= énergie) et du sang. Bloqué, le Qi du Foie ne peut pas assurer la fonction de propulser ou de faire évacuer (fonction dite Shu Xie) le Qi et le sang. Obstrués, ces deux derniers ne circulent plus très bien dans l’ensemble du corps d’où les douleurs. Le blocage du Foie est également responsable de la dépression, de l’anxiété entraînant des troubles de sommeil, et de la fatigabilité. Par ailleurs, la Rate a besoin de la propulsion du Foie pour bien fonctionner. Ainsi, le blocage du Foie peut entraîner des troubles fonctionnels de la Rate à la longue, ce blocage engendre de la chaleur laquelle agresse et épuise la Rate d’où la déficience de cette dernière. Devenue déficiente, la Rate perd la capacité de pousser le Qi et le sang a circuler d’où la stagnation du Qi et de sang entraînant des douleurs généralisées. Dans sa déficience, la Rate ne peut plus produire du Qi et du sang d’où le manque de souffle, le teint pâle, le manque de force au niveau des membres et la dysphorie. La déficience de la Rate entraîne également une stagnation de l’eau et de l’humidité (Shui Shi) d’où le corps corpulent et faible, l’aggravation des douleurs et des raideurs par le temps sombre et pluvieux. Par ailleurs, l’évolution lente de la maladie est due à la déficience de la Rate et à la stagnation de l’humidité partir de ces caractéristiques pathologiques, le traitement consiste alors a débloquer le Foie, a renforcer la Rate, a accroître le Qi et a éliminer la stase de sang par les points suivants : (…) Le choix de ces points correspond également au principe qui veut que dans les maladies chroniques il faille prendre les points Shu dorsaux. (…) Ensemble, ces points débloquent le Foie et renforcent la Rate en permettant au Qi et au sang de devenir abondants et de pouvoir bien circuler dans l’ensemble du corps. Par eux, on peut espérer guérir une maladie telle que le Zhou Bi. Il faut rappeler que les effets à court terme du traitement acupunctural sont égaux à ceux de l’amitriptyline alors que les effets à long terme sont supérieurs à ceux de cette dernière. Par ailleurs, le traitement acupunctural n’entraîne pas : somnolence, sécheresse de la bouche, rétention urinaire et constipation qui constituent les principaux effets secondaires du traitement médicamenteux.

Conclusion : Une synergie de traitements est souvent nécessaire : Psychothérapie + physiologique +acupuncture + médicaments